Tereos Menu Search

Betterave

Vue d'ensemble

Ancré dans ses territoires, Tereos fédère 12 000 associés coopérateurs français autour d’une vision de long terme : valoriser les matières premières agricoles et contribuer au développement, dans le monde, de produits alimentaires de qualité.

N°2 européen dans la transformation de la betterave, Tereos transforme 19,8 millions de tonnes de betteraves pour produire plus de 2 millions de tonnes de sucre et 675 000 m3 d’alcool & éthanol dans 12 sucreries &  8 distilleries en France, République tchèque, Roumanie et 1 raffinerie en Espagne.

Issue de la famille des chénopodiacées, la betterave est une plante qui ne produit pas que du sucre.

Portraits

Les feuilles de la betterave sont le « laboratoire » où se fabrique le sucre stocké dans la racine de la plante. Les graines sont semées en mars et la récolte (dite « campagne ») s’étend de la mi-septembre à fin décembre. Les betteraves sont alors pesées puis échantillonnées pour déterminer leur richesse en sucre, afin de calculer la recette du planteur. Elles sont ensuite lavées puis découpées en fines lamelles, trempées dans un courant d’eau chaude pour en extraire le sucre. Purifié puis filtré, ce jus est concentré en sirop par évaporation : chargé de sucre à 65 %, il est ensuite chauffé sous vide pour déclencher la cristallisation. La masse cuite produite est finalement envoyée dans des turbines qui évacuent le liquide et retiennent le sucre blanc cristallisé.

Produits

Sucre : avec la canne, la betterave est l’une des deux principales sources de saccharose exploitées dans le monde. Le sucre extrait de la betterave est destiné à la vente au détail, à la grande distribution, mais aussi à l’industrie.

Alcool : il est obtenu par fermentation du jus de betterave ou de substrats betteraviers. Le produit est ensuite rectifié pour obtenir l’alcool surfin, ou rectifié et déshydraté pour obtenir l’alcool absolu.

Bioéthanol : il est produit à partir du jus des betteraves, on l'appelle le bioéthanol conventionnel, ou à partir du résidu sucrier : la mélasse, qui permet d'obtenir un bioéthanol avancé. Par sa nature, ce bioéthanol n’entre en concurrence avec aucune production alimentaire. Au contraire, il est le complément d’une production alimentaire principale – le sucre.

Pulpes : les fibres issues de l’extraction du jus sont utilisées comme aliment pour le bétail.

Biogaz et vinasses grâce à un procédé de méthanisation.

  • Production de biogaz => il alimente les chaudières, diminue les rejets de CO2 dans l’atmosphère et permet de réaliser des économies d’énergie.
  • Récupération d'une vinasse méthanisée après concentration => elle a une valeur fertilisante en potasse supérieure à la vinasse actuelle.

Rendement

80 t/ha de betterave sucrière en moyenne, donnant environ 13 t/ha de sucre, soit 1,3 kg de sucre par mètre carré. Une tonne de betterave produit 90 à 100 litres d'alcool en moyenne. La France est le 1er producteur mondial de sucre de betterave.

Le groupe

Découvrir nos produits et applications

Découvrir notre politique innovation