Développement durable

Industrie positive

En tant qu’acteur majeur industriel, réduire notre impact environnemental et valoriser nos matières premières font partie de nos principales responsabilités. C’est pourquoi nous avons décidé de placer l’économie circulaire au cœur de nos pratiques afin de valoriser nos résidus de végétaux en nouvelles ressources.

La démarche de progrès dans laquelle Tereos est engagé repose sur deux axes : économiser les consommations d’eau et d’énergie et développer de nouvelles valorisations pour les résidus non alimentaires dans nos usines. Pour atteindre ces objectifs, nous mettons l’économie circulaire au cœur de nos actions, afin de développer un modèle d’industrie positive.

Cette logique d’économie circulaire nous permet de limiter nos impacts environnementaux à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’augmentation de la part des énergies renouvelables, tout en améliorant notre performance industrielle et commerciale.

Par ailleurs, le Groupe s’engage pour économiser la consommation d’eau, améliorer son recyclage, et pour la valorisation des fibres et protéines en alimentation animale.

Un circuit vertueux de l’utilisation de l’eau

Une betterave contient 75% d’eau. C’est en volume la première production d’une sucrerie ! Tereos s’emploie de longue date à valoriser au maximum cette ressource naturelle dans ses usines. L’eau extraite de la betterave est stockée dans des bassins avant d’être réintroduite dans le process de transformation. Une partie de cette eau riche en éléments fertilisants va également irriguer les terres cultivées à proximité des sucreries. C’est le principe de la fertirrigation (fertilisation et irrigation). Trois sucreries Tereos (Artenay, Boiry, Connantre) utilisent cette technique qui apporte un double bénéfice aux agriculteurs. Elle leur évite de puiser dans le milieu naturel et apporte aux cultures des éléments riches en minéraux.

 

Résidus : rien ne se perd tout se transforme

Tereos valorise tous les constituants de matières premières végétales qu’il transforme et produit peu de déchets. Le Groupe parvient déjà à valoriser 99% des produits agricoles qu’il transforme. A titre d’exemple, la pulpe de betterave notamment est valorisée pour la nutrition animale, afin d’aider les éleveurs à satisfaire les besoins nutritionnels de leurs animaux et à contribuer à la compétitivité des élevages. De nombreuses solutions et partenariats sont déployés pour préserver les ressources dans un modèle d’économie circulaire. La valorisation énergétique des résidus ou la fertirrigation font partie des techniques utilisées.

 

Développer la synergie industrielle

En France, les amidonneries Tereos de Nesle et de Lillebonne optimisent leur performance et leur impact sur leur écosystème en partageant les connaissances, procédés, ressources et infrastructures avec leurs entreprises partenaires. Découvrez la synergie industrielle sur nos sites.

Chiffres clés

55%

de l’énergie consommée dans les usines de Tereos est d’origine renouvelable

99%

de taux de valorisation de nos matières premières agricoles