Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

05 février 2019
BILAN DE LA CAMPAGNE BETTERAVIERE 2018/2019 : DE BELLES DYNAMIQUES POUR UNE CAMPAGNE CONTRASTEE

Après une année 2017 exceptionnelle, les résultats de la campagne betteravière 2018/2019 sont marqués, pour Tereos Sucre France, par un rendement moyen légèrement inférieur à sa moyenne quinquennale, avec des contrastes en fonction des régions, mais aussi par une solide performance opérationnelle des usines qui sont déjà largement engagées dans le plan « Ambitions 2022 ».

Dans ce contexte, l’activité betteravière enregistre de belles dynamiques, notamment à travers la mise en place de nouvelles mesures d’accompagnement à la sécurité, la nouvelle offre en nutrition animale et de belles perspectives avec l’expérimentation de nouveaux débouchés par le lancement d’une filière de betteraves / sucre bio.

Points clés de la campagne :
- Malgré une baisse de 5% du rendement betteravier par rapport à la moyenne quinquennale, due principalement aux conditions climatiques de l’été 2018, les 9 sucreries de Tereos France ont transformé près de 18 millions de tonnes de betteraves sur une moyenne de 124 jours, allant de 110 à 130 jours selon les régions.
- Le climat de l’automne a permis d’atteindre un excellent niveau de richesse.
- La flexibilité de l’outil industriel a permis d’adapter les cadences pour garantir une transformation des betteraves optimisant la production.
- Les efforts engagés pour l’amélioration de la sécurité de nos collaborateurs ont permis d’enregistrer des améliorations significatives, avec un nombre d’accidents en baisse de 35% pendant cette campagne.
- En termes de nutrition animale, de nouveaux services ont été apportés aux éleveurs grâce au lancement de Pulp’Mix, une nouvelle offre de prestation de mélange à la ferme.

Une campagne betteravière 2018 contrastée sur le plan agronomique

La campagne 2018 a été marquée par des semis tardifs dus à des conditions pluvieuses, suivies par de fortes chaleurs estivales qui se sont prolongées jusque l’automne, ce qui a pénalisé la croissance et, donc, le rendement qui affiche de grosses disparités selon les régions : environ 80 tonnes à 16 par hectare pour les usines Sud Picardie, Champagne et Sud de Paris et entre 85 et 90 tonnes à 16 pour les autres usines Nord Picardie et Nord Pas-de-Calais.

Néanmoins, les bonnes conditions de récolte ont favorisé les arrachages les plus tardifs permettant de préserver un maximum le sucre produit au champ, et ont permis d’atteindre un niveau de richesse record par rapport à la moyenne 5ans, entre 18,5 à 19,5 selon les régions.
Ce haut niveau de richesse, conjugué à la faiblesse de la tare terre1,ont favorablement impacté la logistique betteraves du champ à l’usine en réduisant de 5 % les besoins en nombre de camions, générant un effet environnemental positif.

Une bonne fiabilité et une grande flexibilité industrielle sur toute la campagne
Grâce aux plans de performance, aux investissements réalisés ces dernières années et à l’engagement des équipes opérationnelles, Tereos confirme encore, sur cette campagne, sa solide performance et la fiabilité de son outil industriel. La flexibilité mise en oeuvre dans les usines a permis de tenir compte de la richesse exceptionnelle en sucre sur certains sites et d’optimiser la production de sucre. Le centre logistique d’Escaudoeuvres, le plus important site de chargement de conteneurs des Hauts-de-France, a confirmé ses excellentes performances pour sa 2nde année de fonctionnement, en phase avec les objectifs. En 2018, plus de 200 000 tonnes de sucre ont été exportées via le Centre d’Escaudoeuvres et acheminées vers les marchés en forte croissance comme le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Afrique Occidentale.

Sécurité : la campagne de tous les progrès

La sécurité étant au coeur des priorités de Tereos, les nouvelles initiatives engagées cette année ont permis de renforcer la sécurité des collaborateurs ainsi que la sécurité des activités logistiques. Les actions déployées sur chaque site a permis de faire baisser le nombre d’accidents enregistrés de 35% durant cette campagne.
Par ailleurs, Tereos renouvelle et déploie, chaque année, de nombreuses actions afin de renforcer la sécurité routière telles que les aménagements d’accès aux silos, la création de postes d’« Observateurs de la sécurité routière », qui sillonnent les routes pour faire respecter les règles de sécurité aux chauffeurs poids lourds, les opérations « Stop Sécurité » ou encore l’organisation d’ «Ateliers pédagogiques » autour d’un simulateur d’écoconduite sécurisée proposé à 350 conducteurs de poids lourds. La tare terre est constituée de la terre collant aux betteraves ainsi que des feuilles, cailloux, mauvaises herbes, bois, etc. transportés du silo en bord de champ jusqu'au centre de réception de la sucrerie.

Une vigilance toujours accrue permet également de limiter l’impact des transports de betteraves auprès des riverains.
De nouveaux services à forte valeur ajoutée pour les éleveurs
Tereos a confirmé son fort engagement auprès des éleveurs en privilégiant la livraison de pulpes surpressées, issues du process de transformation de la betterave et plébiscitée par les éleveurs pour ses qualités nutritionnelles.

Ainsi, 1,5 millions de tonnes de pulpes surpressées ont été commercialisées auprès de plus de 4 000 éleveurs en 2018, un niveau équivalent à 2017 malgré la baisse de rendement en betteraves auquel il faut ajouter la commercialisation des pulpes déshydratées.
Cette campagne a été également marquée par une offre de nouveaux services aux éleveurs :
- le dispositif Ensil’Boudin pour augmenter les capacités de stockage de l’ensilage de pulpes ;
- le lancement de la prestation de mélange Pulp’Mix sur le secteur d’Attin (62)., Pulp’Mix permet à l’éleveur de réaliser à la ferme un aliment semi-complet ou complet, gage de performance pour l’élevage et source de gain de temps pour lui. Ce nouveau concept est élaboré en partenariat avec le formulateur en nutrition animale de l’éleveur.

Tereos engagé pour la durabilité

Toutes les équipes de Tereos sont engagées pour affronter les nouveaux défis et accompagner les 12 000 associés coopérateurs dans le contexte hautement concurrentiel et de volatilité des marchés créé par la fin des quotas sucre.
Conciliant la vision de long terme, qui permet d’anticiper, et l’esprit d’entreprendre, qui permet de trouver de nouveaux relais de croissance, Tereos a décidé de répondre aux attentes du marché en produits bio et d’explorer de nouveaux débouchés pour la betterave. Lors de la campagne 2019 / 2020, Tereos lancera sa filière de sucre bio de betteraves en France avec une première campagne de production sur le site d’Attin (62). Les expérimentations en plein champ menées cette année par l’équipe agronomique et les coopérateurs ont permis d’établir avec succès les premiers référentiels. Les équipes de Tereos, ont renforcé l’accompagnement des associés-coopérateurs dans l’optimisation des rendements pour identifier et mettre en oeuvre, par exemple, les alternatives aux néonicotinoïdes via la recherche variétale, la protection des plantes, l’agronomie, le biocontrôle durant toute la campagne 2018/2019.

Par ailleurs, dans le cadre du Plan Ambitions 2022, les équipes opérationnelles ont déployé, sur chaque site et dans les différents métiers, des actions visant à accompagner la transformation de notre activité, à améliorer nos performances sur tous les plans (performance industrielle, logistique, commerciale), et favoriser la participation et l’implication des employés.

Les performances déjà atteintes sont extrêmement encourageantes au regard des objectifs. Le plan de performance Ambitions 2022, lancé en 2018, fait suite au plan Cap Excellence qui visait à préparer la fin des quotas survenue en octobre 2017. Il s’était traduit par des gains de 130 millions à l’échelle du groupe Tereos, supérieurs aux prévisions initiales qui étaient de 100 millions.

Tereos en France

- 1er groupe sucrier français
- 12 000 associés coopérateurs
- 4 000 collaborateurs
- 20 sites industriels
- Sucreries/Distilleries : Artenay (45), Attin (62), Boiry-Sainte-Rictrude (62), Bucy-le-Long (02), Chevrières (60), Connantre & Morains (51), Escaudoeuvres (59), Lillers (62), Origny-Sainte-Benoîte (02)
- Amidonneries-féculeries : Haussimont (51), Lillebonne (76), Marckolsheim (67), Nesle (80)
- Conditionnements : Nantes (44), Thumeries (59)
- Déshydratations : Anglure (51), Aulnay-aux-Planches (51), Montépreux (51), Pleurs (51)

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français