Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

01 septembre 2017
Campagne féculière : Une augmentation de production de plus de 50% pour l'usine Tereos de Haussimont

La campagne féculière débute le 1er septembre sur le site de Haussimont (Marne). Grâce à des investissements industriels importants et à la constitution d’une véritable filière coopérative féculière française, l’usine doublera cette année sa production et valorisera près de 500 000 tonnes de pommes de terre féculières contractées auprès de 500 associés coopérateurs.

 «Depuis son rachat en décembre 2011 par Tereos, la féculerie de Haussimont a bénéficié d’investissements importants afin de renforcer son offre de fécule alimentaire. Tereos donne ainsi de la visibilité pour les associés coopérateurs, sur un marché européen devenu plus ouvert et plus volatil depuis la fin des quotas fécule en 2012. » a déclaré Alexis Duval, Président du Directoire de Tereos.

Doublement de la production de l’usine de Haussimont

Durant cette campagne, la féculerie Tereos de Haussimont valorisera les productions de 500 associés coopérateurs, issus des coopératives de Haussimont et désormais de Vic-sur-Aisne. Elle doublera ainsi sa production en transformant près de 500 000 tonnes de pommes de terre féculières. Avec une durée de campagne passant de 130 jours à près de 200 jours (du 1er septembre jusqu’à la fin du mois de mars), l’usine de Haussimont se situera au niveau des meilleurs standards européens.

Tereos se prépare depuis longtemps à cette étape et a investi près de 25 millions d’euros depuis la reprise du site pour adapter son outil industriel avec des aménagements portant notamment sur l’atelier d’évaporation, le stockage des eaux de process et l’unité de conditionnement de fécule. L’usine emploie 125 salariés durant la campagne. Le développement de la production permettra l’embauche d’une quinzaine de salariés sur deux ans, dans les métiers de la maintenance et de la production.

Un accompagnement renforcé des associés coopérateurs

Comme pour la betterave et la luzerne, Tereos accompagne ses associés coopérateurs producteurs de pommes de terre féculières à chaque étape de l’itinéraire cultural. Cette année, les équipes agricoles ont été renforcées pour continuer à développer la proximité avec chaque associé coopérateur.

Pour accompagner ses associés coopérateurs, Tereos mise notamment sur les nouvelles technologies. Cette année, Tereos a par exemple développé l’utilisation d’une pomme de terre « connectée ». Déposée dans les champs pour être ensuite récoltée par la machine, cet objet semblable à une pomme de terre, permet d’enregistrer la fréquence et l’intensité des chocs afin  de préserver la qualité de la récolte en affinant les réglages machines.

Les stations météo, maintenant connectées, deviennent également des outils d’aide à la décision. Tereos a déployé un réseau composé d’une centaine de stations météo pour accompagner le développement de l’Outil d’Aide à la Décision Miléos, proposé par Arvalis, Institut du Végétal. Cet outil d’aide à la décision permet notamment aux coopérateurs,   de raisonner les interventions contre le mildiou, une maladie qui touche le feuillage. En 2016, les résultats ont permis de réduire significativement les traitements phytosanitaires.

Enfin, sur le plan logistique, la mise en place d’un deuxième déterreur permet de doubler la quantité de pomme de terre de fécule déterrée au chargement  Cela permet de diminuer la quantité de terre transportée et de charger plus de pommes de terre, ce qui réduit le nombre de camions sur les routes. Un triple bénéfice en termes de sécurité, d’optimisation logistique et de diminution des émissions de CO2.

En développant une filière coopérative féculière française, Tereos donne de la visibilité aux associés coopérateurs et conforte le revenu agricole. Pour 2017/18, le prix des pommes de terre sera d’environ 78 €/tonne à la richesse moyenne de 20% et à tare terre moyenne de 7%. A ce prix s'ajouteront les primes de début et fin de campagne ainsi que les dividendes et les intérêts aux parts. Pour mémoire, les dividendes et intérêts aux parts ont représenté 1 €/tonne de pommes de terre en moyenne pour l'exercice 2016/2017. Ces prix ont été garantis par Tereos à tous ses associés coopérateurs pour cette campagne et pour la prochaine.

Un large éventail d’applications

La transformation de la pomme de terre permet d’obtenir quatre grands types de produits : fécule, protéines, protamylasse et pulpes à destination des industries de l’alimentation, de la nutrition animale, du papier-carton et de la chimie du végétal.

La fécule de pomme de terre, qui représente la majorité de la production de Haussimont, est reconnue par les industriels pour ses propriétés spécifiques, en particulier dans l’agro-alimentaire. Elle entre dans la composition de nombreux produits du quotidien, notamment dans l’élaboration de certaines sauces, plats préparés et autres nouilles chinoises du fait de ses propriétés texturantes et épaississantes.

Une ouverture à l’international pour mieux valoriser les débouchés

Afin de trouver de nouveaux débouchés pour ses productions, la féculerie de Haussimont s’appuie sur le réseau commercial international du Groupe pour développer ses ventes à l’export, notamment en Amérique et en Asie. En 2016, plus de 30% des ventes de l’usine de Haussimont ont été réalisées hors Europe alors qu’elles ne représentaient que 8% il y a 5 ans.

Téléchargez le communiqué de presse

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français