Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

02 octobre 2018
[Presse] Tereos regrette la fin prématurée de la médiation engagée début septembre

Message d'erreur

Notice : Undefined index: disabled_javascripts dans eu_cookie_compliance_page_build() (ligne 306 dans /opt/www/tereos/sites/all/modules/contrib/eu_cookie_compliance/eu_cookie_compliance.module).

Le Conseil de surveillance de Tereos prend acte de la décision de mettre fin à la médiation conduite par Henri Nallet et la regrette. Il en profite pour saluer et remercier Henri Nallet pour le travail et les efforts de conciliation fournis dans le cadre de son rôle de médiateur. Tereos a tout fait pour que cette médiation aboutisse à une solution négociée.

Dans une démarche d’ouverture et de dialogue, le Conseil de surveillance a proposé : 
- d’organiser des élections anticipées en décembre 2018, au lieu de juin 2019, ouverte à tous en régions, y compris à ceux qui avaient démissionné de leur mandat ; 
- d’acheter les betteraves de la campagne 2018-2019 des trois adhérents exclus cet été, pour préserver leur activité d’agriculteurs et leurs exploitations ; 
- d’envisager de leur accorder un statut de tiers non associé après la campagne en cours, pour une période de transition et de continuer à acheter leurs betteraves.

A l’exception de l’achat de betteraves pour cette année, acceptée par les personnes concernées, aucune de ces propositions n’a été étudiée sérieusement. 

Le Conseil de surveillance de Tereos regrette vivement que l’exigence par les trois personnes exclues d’une révocation de la totalité du conseil de surveillance et de leur réintégration immédiate comme conditions préalables à tout débat n’ait pas permis à la médiation d’aboutir à une solution conforme à l’intérêt de l’entreprise et de l’ensemble des coopérateurs. 

A la main tendue et au dialogue que Tereos souhaitait, les trois personnes exclues cet été ont préféré le rapport de force qui a abouti à l’échec de cette médiation. 

Le conseil de surveillance de Tereos compte à présent pouvoir organiser des élections régionales dans un cadre serein. Il n’a pas de doutes sur le fait que ce nouveau processus électoral permettra de retrouver un fonctionnement normal des instances.

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français