Numéro 2 européen dans la transformation de la betterave, Tereos valorise cette matière première naturelle sous différentes formes et dispose ainsi d’une offre étendue de produits.

En chiffres

12

sucreries

8

distilleries en France, République tchèque, Roumanie

1

raffinerie en Espagne

Une source essentielle de sucre

Avec la canne, la betterave est l’une des deux principales sources de saccharose exploitées dans le monde. Dans les zones de climat tempéré, les graines sont semées en mars et la récolte, autrement appelée campagne, débute en septembre.

Tereos Syral Marckolsheim – 11 / 03 / 2013

Procédé industriel

Les betteraves sont lavées, découpées puis trempées dans de l’eau chaude. Le sucre, stocké dans la racine de la plante, est extrait grâce à la chaleur puis le jus concentré en sirop est purifié et filtré. Chargé de sucre à 65%, il est ensuite chauffé sous vide pour déclencher la cristallisation.

D’autres applications

La betterave n’est pas uniquement utilisée pour faire du sucre. Tereos l’utilise aussi pour obtenir du bioéthanol à partir de la fermentation ou de la distillation de la betterave, des déchets et des résidus (mélasse) issus de la transformation des plantes en alimentation.

Le Groupe produit également de l’alimentation animale : les fibres issues de l’extraction du jus de betterave, appelées pulpes, sont utilisées comme aliments pour le bétail.

Par ailleurs, grâce à un procédé de méthanisation, la transformation de la betterave permet d’obtenir biogaz et vinasses afin d’alimenter les chaudières, diminuant les rejets de CO2 dans l’atmosphère et permettant de réaliser des économies d’énergie considérables. En effet, Tereos valorise au maximum la matière première naturelle et réutilise l’eau contenue naturellement dans les betteraves en la réintroduisant dans le procédé de fabrication puis dans le milieu naturel.

Une offre durable

Après s’être lancé dans la production de sucre de betterave biologique, le groupe coopératif Tereos poursuit le développement de son offre en proposant, depuis 2020, une gamme de sucre issu de betteraves HVE (Haute Valeur Environnementale). Une démarche qui s’inscrit dans la volonté du groupe d’accompagner les changements agronomiques souhaités par la société et le monde agricole.

Soutenue par les pouvoirs publics, la certification HVE repose sur 4 piliers : la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la fertilisation et la gestion de l’eau. Portant sur l’ensemble de l’exploitation agricole, elle s’inscrit dans une démarche de progrès et de création de valeur qui met en avant le savoir-faire des agriculteurs engagés dans la transition agroécologique.

Pour rappel, la Haute Valeur Environnementale correspond au niveau le plus élevé de la certification environnementale des exploitations agricoles telle que définie par les pouvoirs publics français. Il s’agit d’une démarche volontaire et accessible à toutes les filières, mise en œuvre par les agriculteurs pour valoriser leurs bonnes pratiques agroécologiques sur l’ensemble de leur exploitation.