N°3 européen des produits amylacés, Tereos transforme 4,4 millions de tonnes de matières premières et notamment du maïs. En Asie et notamment en Indonésie, le Groupe est le plus important producteur d’amidon et de dérivé de maïs.

En chiffres

5

amidonneries de maïs dans le monde

2

amidonneries de maïs en Europe

900000t.

de maïs utilisés par an en Europe

Valoriser toute la matière première

Aujourd’hui, le maïs est devenu la première céréale cultivée dans le monde, devant le riz et le blé avec des productions annuelles mondiales de 1 046 millions de tonnes selon la FAO. Le maïs est très largement utilisé dans l’alimentation humaine et animale.

Tereos Starch & Sweeteners possède deux amidonneries de maïs situées en Europe et deux également en Asie. L’amidon de maïs est un ingrédient essentiel à la cuisine ainsi qu’aux aliments transformés. Il peut également s’utiliser dans des processus industriels comme la fabrication de bioplastiques, et en tant que différents dérivés amylacés.

Le maïs est une importante source d’amidon : près de 1,6 tonnes de maïs est nécessaire pour une tonne d’amidon. Trempé dans un premier temps dans de larges cuves pour en assouplir les grains, le maïs est moulu. Les germes et les matières fibreuses sont filtrés, et l’amidon et les protéines sont séparés. L’amidon natif peut être transformé en amidon modifié ou hydrolysé en sirops de glucose et autres dérivés de l’amidon.

Tereos valorise la totalité de cette matière première naturelle afin de produire également des ingrédients à base de maïs très utilisés dans la nutrition animale.

  • Milharal – Syral – 20/12/2013
  • Milho – Syral – 10/01/2014

Procédé industriel

Le processus qui consiste à produire l’amidon est un processus de broyage humide. Le maïs est d’abord trempé dans de larges cuves afin d’en assouplir les grains. Une fois le trempage terminé, il est moulu grossièrement. Les germes et les matières fibreuses sont filtrés, et l’amidon et les protéines sont ensuite séparés en fonction de la densité. L’amidon natif peut être transformé en amidon modifié ou être ensuite hydrolysé en sirops de glucose et autres dérivés de l’amidon. Les coproduits du maïs sont des ingrédients très répandus dans l’alimentation animale.

Le rendement de la culture

En partenariat avec Wilmar, Tereos produit de l’amidon au sein de deux sites en Chine.
L’usine de Dongguan accroît de près de 50% sa production d’amidon de blé par rapport à l’an passé (120 000 tonnes) et de 40% sa production de sirop, fructose et glucose (190 000 tonnes). Bénéficiant d’une forte demande intérieure, Tieling affiche des résultats record : 846 000 tonnes de maïs broyé (+ 9%).