La transformation de canne à sucre représente la troisième source de revenu de Tereos. Le Groupe est acteur de la filière depuis 2000 au Brésil et 2002 dans l’Océan Indien.

En chiffres

icon arrow
icon arrow

11

sucreries dont 7 au Brésil

18M

de tonnes de canne transformée sur l’année 2017/2018

146000t

de sucre fabriquées en 2018 à La Réunion

4

sites de production Tereos d’éthanol en Europe

7

sites de production Tereos d’éthanol au Brésil

Haut pouvoir sucrant

La canne à sucre représente 80% de la production mondiale de sucre, c’est la plus importante matière première productrice de sucre. La canne à sucre est une grande graminée tropicale. Ce sont les tiges qui sont récoltées et non les feuilles. Elles sont principalement composées d’eau, de sucre et de fibres appelées bagasse. La récolte s’effectue au moment où la concentration en sucre est optimale. Celle-ci intervient en moyenne au bout de 12 mois et s’étale sur plusieurs mois allant jusqu’à 240 jours. Une tonne de canne permet d’obtenir environ 115 kg de sucre.

  • Bitmap
  • Image-Sustainability-Agriculture-Durable-2

Procédé industriel

Récoltés manuellement ou mécaniquement, elles sont déchiquetées puis broyées. Ce broyage produit un jus et un résidu fibreux, la « bagasse ». Le jus est tamisé puis chauffé et chaulé pour le débarrasser de ses impuretés. Il passe ensuite dans des évaporateurs pour extraire un sirop, mêlant des cristaux de sucre et une « liqueur-mère ». Les cristaux de sucre sont enfin séparés dans une centrifugeuse.

  • Tereos – Galileo – 07/03/2018
  • Plantio, manutenção e produção da cana-de-açúcar na Guarani S.A

Source d’énergie

Grâce à la bagasse, Tereos produit également de l’alcool et de l’éthanol. Acteur majeur de la production d’éthanol mondiale, le Groupe a produit 1,6 Mm3 d’éthanol en 2016/2017, notamment utilisé pour la production de biocarburants.

La bagasse est également récupérée puis brûlée pour produire de l’électricité à partir de la vapeur. La canne à sucre participe à l’autonomie en énergie. Au Brésil, au Mozambique, au Kenya, en Tanzanie et à La Réunion, les usines de Tereos sont autosuffisantes en énergie. Au-delà, l’énergie produite peut alimenter le réseau public. A La Réunion, par exemple 12% de l’électricité de l’île est renouvelable et produite à partir de bagasse.

Augmenter les rendements

Tereos apporte son savoir-faire agronomique et industriel pour développer la production de canne et améliorer les rendements, notamment grâce à la mécanisation de la plantation et de la récolte au Brésil. Au Brésil, Tereos valorise les récoltes de 300 000 hectares de terre et bénéficie d’une plantation et d’une récolte de la canne à sucre totalement mécanisées. Le Groupe y est pionnier dans l’introduction des nouvelles technologies d’agriculture de précision. Une attention particulière est apportée aux variétés de cannes dans le but d’associer un bon rendement à des qualités d’adaptation au sol et au climat.