News

L’eau, ressource essentielle

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars, tour du monde des initiatives menées en usine.

Récupérer l’eau de process industriels et la stocker pour nettoyer les sols, pour tester des machines ou irriguer des champs. Sur tous les territoires où Tereos est implanté, les usines mettent leurs processus à plat, en vue de les rendre encore plus économes en eau issue du milieu naturel (rivières, nappes phréatiques etc.).   

Des procédures renforcées

Le plan « Sustainability », déployé dans le cadre du programme « Ambitions 2022 », a motivé nos Business Units à aller encore plus loin pour l’utilisation de la ressource eau.

Au Brésil, aussi, les usines de Tereos s’organisent pour réduire leur consommation d’eau.

Tereos Sucre Energies Brésil a lancé le programme GOTA (gestion, optimisation et traitement de l’eau). Dans ce contexte, chacune des étapes de production de sucre, d’éthanol et d’énergie sont passées au crible pour déterminer comment l’utilisation de l’eau pourrait être limitée.  L’analyse permet aussi d’identifier les opportunités de réutiliserà plus haut niveau les eaux usagées, selon les best pratices du Groupe.

Les améliorations déjà mises en œuvre

La réutilisation des eaux usagées n’est pas une idée nouvelle. Chez Tereos, des mesures concrètes ont déjà été réalisées en ce sens. C’est le cas de la récupération de l’eau condensée issue du processus de fabrication, suite au traitement de matières premières, comme la betterave ou la canne. 

Exemple : la fertirrigation déployée dans les usines françaises.

Sur le site de Saragosse, en Espagne, une usine d’osmose inverse permet de fournir de l’eau de haute qualité, depuis 1999. Cette technologie de purification d’eau sert notamment à débarrasser l’eau issue de forage de ses ions (sels), de petites particules et de potentiels microbes. Grâce à ce système, le site de Saragosse a diminué de façon remarquable sa consommation d’eau en milieu naturel.

Les défis à venir

La récupération des eaux condensées pose cependant de nouveaux défis. Philippe Boitard, en charge des dossiers relatifs à la gestion de l’eau au sein de la Direction Industrielle de TSF, souligne qu’ « aujourd’hui cette réutilisation nécessite de stocker toutes ces eaux qui peuvent de nouveau servir. Elles sont en effet produites en campagne mais utilisées en intercampagne ». Pour y parvenir, plusieurs sites se sont dotés de bassins de stockage, exemple avec 3 sites de Tereos Sucre de France.