Tereos Menu Search

Chimie du végétal

La chimie du végétal utilise les végétaux comme matière première. Elle permet de substituer au carbone d’origine fossile du carbone d’origine végétale pour produire des matériaux biosourcés.

L’utilisation de la biomasse, cette fraction biodégradable des produits des déchets et des résidus d’origine biologiques, permet la fabrication de très nombreux produits chimiques. La chimie du végétal peut ainsi contribuer à réduire la dépendance des industries chimiques aux ressources fossiles et à la substitution de produits fortement polluants ou toxiques par des produits plus respectueux de l’environnement.

Nos infrastructures industrielles, notre savoir-faire technologique en termes de biotechnologie et de chimie nous permettent d’être un partenaire incontournable du développement de la chimie du végétal, des bioplastiques et du sourcing.

Nos objectifs :

  • Développer la chimie du renouvelable
  • Développer la transformation de matières premières agricoles
  • Développer de nouvelles biomolécules économiquement viables

Biobutterfly, un projet de recherche en partenariat avec Michelin

Dans le domaine de la chimie du végétal, Tereos est engagé, en partenariat avec Michelin, dans le projet BioButterfly. L’objectif est de développer du biobutadiène, se substituant au butadiène classique, un produit tiré du pétrole utilisé dans la composition des pneumatiques. Avec ce partenariat, le biobutadiène sera produit à partir de matières premières végétales issues de la production de sucre de betterave. 

P.I.V.E.R.T  avec Sofiprotéol, nous avons créé ce centre de recherche, d’innovation, d'expérimentation et de formation dans la chimie du végétal à base de biomasse oléagineuse.