News

Une opération financière verte pour Tereos Brésil

Pourquoi un prêt à impact positif pour TSEB ? Comment fonctionne-t-il ? Réponse avec Felipe Mendes, Directeur Tresorerie et Développement de la BU.

TSEB annonçait la semaine dernière avoir contracté un prêt à impact positif auprès de 7 banques internationales. Décryptage de cette opération financière par Felipe Mendes, Directeur Trésorerie et Développement au Brésil. 

1/  Quel est ce nouveau prêt signé par Tereos Sucre & Energie Brésil ?

Ce prêt s’inscrit parmi les opérations financières récurrentes de Tereos au Brésil. D’une durée de 5 ans, il s’élève à 105 millions de dollars. Il permettra de rembourser une part de notre dette à échéance 2020 et soutiendra nos exportations de sucre. Nous sommes fiers d’annoncer que nous avons choisi de passer d’un prêt ordinaire à un prêt appelé « à impact positif ». C’est une étape importante pour plusieurs raisons : d’abord, nous sommes la première entreprise à être éligible dans le secteur du sucre et de l’éthanol au Brésil. D’autre part, cette opération témoigne du soutien de longue date de nos banques, y compris dans une période délicate pour les marchés financiers. Cela nous offre de la visibilité en tant qu’acteur économique responsable.

2/ Comment fonctionne un prêt à impact positif ?

Ce type de prêt prévoit une réduction du taux d’intérêt dans le cas où l’entreprise atteindrait chaque année un “objectif durabilité” fixé dans l’accord de financement.  Cela nous encourage fortement à obtenir les meilleurs résultats possibles, car l’inverse est également vrai : si nous n’atteignons pas ces objectifs, nous verrons nos taux d’intérêts augmenter. Nous nous sommes engagés à respecter 4 objectifs : réduction des émissions de gaz à effet de serre, réduction de la consommation d’eau, meilleure certification de notre canne à sucre et de nos notes sociales et environnementales. Ce type de produit durable a représenté l’an passé près d’un tiers des financements – un marché de plus de 1 300 milliards de dollars depuis 2012. Au delà d’être pionnier de l’industrie au Brésil, nous souhaitons prendre part à la performance globale du Groupe en matière de RSE.

3/ En quoi est-ce une étape importante ?

L’obtention de ce prêt démontre la solidité du modèle RSE du Groupe, déjà reconnu par des organisations telles que la plateforme EcoVadis et des certifications comme Bonsucro ou SAI. Elle encourage nos partenaires financiers, très attentifs à la durabilité, à considérer Tereos comme un partenaire de long terme. En tant qu’industrie verte, nous devons être pionniers pour que ce type de prêt devienne la règle et non l’exception. Enfin, j’en profite pour remercier toutes les équipes de Tereos qui ont participé à ce projet. Probablement le premier d’une longue série…