Communiqué de presse

La campagne betteravière 2019/2020 débute dans les 9 sucreries françaises de Tereos.

Télécharger le pdf
La nouvelle campagne betteravière démarre entre le mardi 17 septembre et le jeudi 26 septembre 2019. Plus de 17 millions de tonnes de betteraves devraient être transformées pendant environ 120 jours dans les 9 sucreries françaises de Tereos.

➔ Points clés de la campagne 2019-2020 :

– Un calendrier de démarrage adapté pour prendre en compte les conditions météorologiques (sécheresse) de cette campagne et favoriser le rendement des betteraves.
– Une production annuelle estimée à plus de 17 Mt de betteraves en lien avec : – une base contractée inchangée et dans le respect de la marge de flexibilité de 5 % accordée aux associés coopérateurs cette année ; – un rendement moyen de 86 t/ha avec de fortes disparités selon les régions.
– La 1ère production de sucre bio à la sucrerie d’Attin (62) pour satisfaire les demandes des clients en sucre bio.
– Démarrage d’investissements industriels significatifs en faveur des économies d’énergie et de l’environnement.

Des surfaces de betteraves maintenues dans le respect des engagements

Malgré le contexte de crise provoquée par la baisse des cours mondiaux du sucre, les associés coopérateurs de Tereos démontrent leur résilience en confirmant leur engagement de surfaces de betteraves sur cette campagne dans le cadre fixé par le Conseil de Surveillance, à savoir une marge de flexibilité de 5%. Ce signal témoigne de la confiance des associés coopérateurs envers leur coopérative et la culture de la betterave.

Un rendement annuel reflétant de fortes disparités régionales

Les résultats des derniers prélèvements laissent présager un rendement moyen de 86t/ha inférieur à la moyenne des 5 dernières années (prévisions au 09 septembre). Néanmoins, la sécheresse se traduit par des prévisions de rendement très contrastées selon les régions et même au sein d’une même région : plus de 90 tonnes à 16/ha pour les usines de la région Nord, près de 90 tonnes à 16/ha pour le Sud de Paris, d’environ 80 à 85 tonnes à 16/ha pour la Picardie et légèrement plus de 80 tonnes à 16/ha pour le Grand Est.

Des sites industriels en transformation

Tereos met au premier plan ses projets de conversion au gaz en trois étapes. La sucrerie de Chevrières (60) a ainsi remplacé sa chaudière charbon par une chaudière pouvant fonctionner au gaz et au GPL qui sera opérationnelle dès cette campagne. La sucrerie de Lillers (62) mettra en service 2 chaudières à gaz haute pression à partir d’avril 2020 et la conversion du site d’Escaudoeuvres (59) sera lancée à la fin de cette campagne en avril 2020. Attin innove avec un nouveau procédé de préparation du lait de chaux servant à épurer le jus sucré. Une première en sucrerie de betteraves, avec comme impacts positifs principaux, la réduction des transports routiers et la réutilisation du CO2 émis par le site.

Un investissement majeur pour l’usine de Connantre

La construction d’un nouveau lavoir sera lancée en 2020 sur le site de Connantre. Cet investissement constitue un atout considérable pour la compétitivité de l’usine et son impact environnemental en diminuant de 50% le volume d’eau en circulation et de 30% la consommation électrique du lavoir. Avec ce nouveau lavoir, qui sera opérationnel en 2021, la capacité de transformation de la sucrerie sera portée à 28 000 tonnes de betteraves par jour.

Première campagne de betteraves bio en France

Pour répondre aux attentes du marché, Tereos lance sa 1ère production de sucre bio de betteraves sur cette campagne 2019-2020 à l’usine d’Attin (62). Après la conduite d’essais agronomiques et industriels l’an passé, Tereos s’est associé à des agriculteurs bio et en conversion. Cette phase de test doit permettre d’anticiper les enjeux d’une production à l’échelle industrielle en adaptant les processus de production.

Un engagement confirmé auprès des éleveurs

Malgré la baisse de rendement en betteraves, Tereos confirme son fort engagement auprès des éleveurs en déployant, entre autres, son offre Pulp’Mix. Proposée depuis octobre 2018, Pulp’Mix permet aux éleveurs de bénéficier d’une prestation de mélange à la ferme pour une ration équilibrée et prête à l’emploi. Après une année de test qui a permis d’identifier de réels bénéfices sur la santé des animaux et la productivité, Tereos poursuit ce dispositif sur la campagne auprès des éleveurs dans les secteurs de polyculture-élevage d’Attin, (62) Lillers (62) et Boiry (62). L’offre a déjà été renouvelée à hauteur de 80% par les premiers clients.

Qualité et sécurité au coeur des enjeux de transport

Comme chaque année, un accent fort est mis sur la sécurité routière pendant la campagne. La coopérative poursuit sa collaboration avec l’ensemble de ses partenaires et parties prenantes, dont les sociétés de transport, les collectivités, les services de l’état et les riverains, pour améliorer les conditions de sécurité des transports de betteraves. Tereos poursuivra également le déploiement d’observateurs de sécurité routière sur l’ensemble de ses territoires.

Les associés coopérateurs certifiés par la démarche SAI (Sustainable Agriculture Initiative)

Membre de la démarche SAI depuis 2015, Tereos s’est fixé comme objectif de valoriser au mieux les matières premières agricoles transformées et vendues par le Groupe. Par son implication dans ce projet, les pratiques des associés coopérateurs sont aujourd’hui récompensées par la plateforme SAI qui soutient le développement d’une agriculture socialement et environnementalement responsable avec l’obtention de la certification niveau « Or » ou « Argent ».

Dates de démarrage de la campagne betteravière :
Boiry (62) : 17 septembre
Lillers (62) : 17 septembre
Attin (62) : 20 septembre
Bucy (02) : 21 septembre
Chevrières (60) : 24 septembre
Artenay (45) : 25 septembre
Escaudoeuvres (59) : 25 septembre
Origny (02) : 25 septembre
Connantre (51) : 26 septembre