Communiqué de presse

Le Conseil de Surveillance de Tereos demande aux huit auteurs de la plainte pour actes de terrorisme de démissionner

Télécharger le pdf
Le Conseil de Surveillance de Tereos demande à chacun des auteurs de la plainte classée sans suite par le Parquet antiterroriste de Paris et visant Tereos pour actes de terrorisme, de démissionner sans délai. Ces agissements sont incompatibles avec l’exercice de leurs fonctions au sein de Tereos.

Ces huit personnes ont mis gravement en danger les coopérateurs et les salariés en accusant Tereos d’avoir aidé à la préparation d’actes terroristes. Il est choquant que ces personnes continuent de justifier leurs actes et d’en nier les conséquences dramatiques. La réputation de Tereos a été́ durablement entachée, en France comme à l’international.

Pour protéger ses intérêts, Tereos a immédiatement initié une action en dénonciation calomnieuse. A cet effet, MM. François-Xavier BEAURY, Gilles BOLLE, Etienne CLABAUT, Gérard CLAY, Laurent COURTIER, Jérôme HARY, Philippe HENNEBERT et Xavier LAUDE sont cités à comparaitre le 4 juin prochain devant la 16ème Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Face aux attaques et aux tentatives de déstabilisation incessantes contre Tereos et ses dirigeants, le Conseil de Surveillance renouvelle son entière confiance au Directoire et confirme sa détermination à poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie de croissance et de diversification dans l’intérêt de Tereos, de ses salariés et de ses associés coopérateurs.