Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

26 juin 2018
10 choses que vous ignoriez sur la luzerne !

Message d'erreur

Notice : Undefined index: disabled_javascripts dans eu_cookie_compliance_page_build() (ligne 306 dans /opt/www/tereos/sites/all/modules/contrib/eu_cookie_compliance/eu_cookie_compliance.module).

La luzerne est principalement utilisée pour la nutrition animale, mais cette plante possède également des vertus insoupçonnées ! Voici les 10 informations à retenir !

 1/ La luzerne, aussi appelée medicago puis alfalfa, est une plante légumineuse originaire d’Asie, où elle a été identifiée il y a près de 10 000 ans.

 

2/ Il s’agit de la principale plante fourragère utilisée pour l'alimentation du bétail, car elle est une véritable source de protéines et de carotène.

 

3/ La luzerne se développe majoritairement dans les zones tempérées : Europe, Amérique du Nord, Japon, Afrique et Amérique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande. En Europe, la production est concentrée dans 3 pays : la France, l’Espagne et l’Italie qui totalisent près de 85 % de la production.

 

4/ La déshydratation permet à la luzerne de conserver toutes les qualités du fourrage frais. La production industrielle de luzerne déshydratée a débuté dans les années 50. Tereos possède 4 usines de déshydratation dans le sud de la Marne (France).

 

5/ Intégrée à l’alimentation animale, la luzerne est la plante fourragère fournissant le plus de protéines à l’hectare, soit 2 500 kg contre 800 kg pour le soja par exemple.

 

6/ Semée pour 2 à 3 ans de suite, la luzerne est coupée et récoltée 3 à 4 fois par an.

 

7/ La luzerne participe à une agriculture durable et à la biodiversité : elle peut se passer d’azote pour sa croissance car elle le capte dans l’air et en restitue une partie dans le sol disponible pour les cultures suivantes, elle héberge des micro-organismes et des insectes des cultures environnantes. Chez Tereos, près de 600 associés coopérateurs cultivent 11 000 hectares de luzerne en France.

 

8/ La luzerne peut être incorporée à hauteur de 10% à 30% dans l’alimentation des ruminants : bovins, ovins, caprins.

 

9/ Pour les humains cette fois, un complément alimentaire à base de luzerne, très concentré en protéines, riche en vitamines, minéraux, oligoéléments et acides gras, a été développé et homologué. Celui-ci permet de corriger les carences en protéines des enfants et des adultes en malnutrition protéique. L’un des deux sites au monde capable de produire ce complément alimentaire est une usine Tereos.

 

10/ En 2017, Tereos, via sa filiale Tereos Nutrition Animale, a produit près de 160 000 tonnes de granulés de luzerne à destination de près de 2 500 élevages.

 

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français