Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

04 février 2019
10 choses à savoir sur l’alcool

Message d'erreur

Notice : Undefined index: disabled_javascripts dans eu_cookie_compliance_page_build() (ligne 306 dans /opt/www/tereos/sites/all/modules/contrib/eu_cookie_compliance/eu_cookie_compliance.module).

Tereos est un acteur majeur du secteur de l’alcool grâce à son savoir-faire unique. Découvrez les 10 choses à retenir sur ce produit souvent méconnu !

 

1. L’alcool est une fonction chimique. Il en existe plusieurs types, notamment éthylique ou méthylique. Tereos produit de l’alcool éthylique d’origine agricole, autrement appelé « éthanol », qui est issu de la fermentation.

 

2. Il est possible de fabriquer de l’alcool à partir de nombreuses matières premières végétales, du moment qu’elles contiennent du sucre (fruits, betteraves, céréales, canne à sucre). La vodka, par exemple, peut être fabriquée avec des substrats de pomme de terre, de blé ou encore de betterave. Tereos Sucre France fabrique de l’alcool à partir de substrats sucriers et amidonniers.

3. Cette production d’alcool alimente principalement deux marchés : le biocarburant et les usages traditionnels. Dans ces usages traditionnels, on retrouve les alcools de bouche, également appelés « spiritueux », et les usages industriels comme la parfumerie, la pharmacie, la chimie et les arômes.

4. Pour l’alcool à usages traditionnels, le process de fabrication implique une étape de fermentation qui permet d’obtenir un premier liquide appelé « vin ». Vient ensuite l’étape de la distillation : ce vin est distillé en un alcool brut à 92 % appelé « flegme ». Cet alcool brut passe ensuite par la rectification qui sert à éliminer les impuretés pour obtenir un alcool le plus pur possible : ce « surfin » est à 96,3 %, translucide et incolore.

 

5. Le « surfin » peut également être déshydraté. Il devient un alcool à 99,9 % appelé « surfin déshydraté ». Cet alcool-là est principalement utilisé dans les cosmétiques et les aérosols comme les déodorants ou les désodorisants.

6. Pour faire du biocarburant, la matière première est fermentée puis distillée, l’alcool brut à 92 %, appelé « flegme », et enfin déshydratée. L’éthanol ne contient plus d’eau et peut alors servir de carburant appelé « bioéthanol ».

 

7. En France, E90, E85 et E10 sont des biocarburants disponibles à la pompe. L’éthanol peut être incorporé pur à l’essence jusqu’à 10 %. Le Sans Plomb 95 et le Sans Plomb 98 contiennent déjà 5 % d’éthanol.

 

8. Tereos produit des alcools d’origine agricole dans de nombreux sites : Artenay, Bucy, Lillers, Morains, Nesle et Origny en France (rattachés à des sucreries) ; à Dobrovice et Kojetin en République Tchèque (où il s’agit d’alcool de betterave), en Italie à Saluzzo, à Selby en Grande-Bretagne ainsi qu’à Aalst en Belgique (où le site produit de l’alcool de céréales). Les sites brésiliens ne produisent que de l’alcool de biocarburant.

 

9. La dénomination « alcool fort » est trompeuse. La molécule éthylique est identique quelle que soit la boisson alcoolisée. Aussi, l’alcool contenu dans les spiritueux n’est pas plus fort que dans les autres boissons alcoolisées (vin, bières…). Seul le degré de distillation modifie le titre alcoométrique (qui figure obligatoirement sur les étiquettes)

 

10. Dans le domaine de l’alcool de bouche, les calories d’un verre de vin ou de spiritueux proviennent de la molécule d’alcool (variable selon le degré d’alcool). Ensuite, elles sont déterminées en fonction des sucres présents dans le produit fini, du process (vins liquoreux ou crème de fruit) ou d’ajouts lors de la consommation (par exemple des sodas, ou du jus de fruit dans un cocktail).

 

Découvrez le processus de fabrication de l’alcool de Tereos en images !

 

--> https://www.youtube.com/watch?v=ZGcyn7sK-Mk

 

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français