Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

24 juillet 2017
Démarrage de la campagne sucrière à la Réunion

La campagne sucrière a démarré mi-juillet dans le Nord-est de l’île ; elle commencera fin juillet dans le sud et l’ouest de l’île.

Au total, près de 2 millions de tonnes de canne à sucre devraient être récoltées. A la Réunion, la filière sucrière est particulièrement importante dans l’économie de l’île. Elle génère plus de 18 300 emplois directs, indirects et induits dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie, des transports, de l’énergie ou encore de la recherche.

2 sucreries à plein régime

Jusqu’au mois de décembre, les 2 sucreries Tereos (la sucrerie de Bois-Rouge, au Nord, et  La sucrerie de Gol, au Sud) tourneront à plein régime pour produire du sucre.

En parallèle, les résidus issus de la transformation de la canne seront aussi valorisés pour produire :

  • du rhum, à partir de la mélasse et du jus de canne
  • de l’électricité, à partir de la bagasse : les deux centrales thermiques attenantes aux sucreries absorbent la bagasse pour produire de la vapeur, utilisée dans le process sucrier, et de l'électricité qui alimente le réseau réunionnais. La canne, 2ème source d’énergie renouvelable de l’île, constitue la clé de l’autonomie énergétique de la Réunion.
  • de l’engrais, à partir des écumes.
  • ou encore des produits alimentaires pour le bétail.

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français