Tereos Menu Search

Tereos transforme des matières premières agricoles en sucre, en alcool et en amidon.

20 novembre 2016
Protéines végétales : Tereos développe les solutions du futur

Aujourd’hui, plus de 70 % des protéines consommées dans le monde sont d'origine animale. Etant donné les prévisions démographiques croissantes, ces besoins pourraient rapidement ne plus être satisfaits en totalité. Fort de ce constat, Tereos, groupe coopératif expert dans la production et la transformation de matières premières agricoles et 2ème producteur mondial de protéines de blé, est convaincu que le développement des protéines végétales constitue l’une des réponses d’avenir aux nouveaux besoins nutritionnels mondiaux.

Protéines végétales : un marché en plein essor

Alors que la France et l’Europe sont très dépendantes des importations de protéines végétales, le marché présente de véritables opportunités.

En 2013, la Commission Innovation 2030, identifiait les protéines végétales parmi les sept « ambitions françaises pour l’innovation ». Le rapport remis au Président de la République préconisait que les industriels français se mobilisent « pour développer de nouveaux produits alimentaires attractifs, à base de protéines végétales », pour « apporter une solution alimentaire pérenne, des emplois en France et une capacité d'exportation ».

Tereos, acteur de l’alimentation de demain

Par la mise sur le marché de produits innovants valorisant les ressources naturelles françaises en protéines de blé, Tereos développe une offre qui répond aux enjeux alimentaires mondiaux et favorise le développement de la bioéconomie.

Acteur historique du secteur, Tereos est à l’origine de nombreuses avancées dans l’extraction de la protéine végétale. En 2013, Tereos a initié la création d’Improve, première plateforme de recherche collaborative et ouverte portée par différents acteurs académiques et publics. Son objectif : contribuer à l’émergence d’une filière française d’excellence et développer les procédés d’extraction et de valorisation des protéines végétales (blé, maïs, colza, luzerne, etc.) dans l’alimentation humaine.

En 2016, Tereos, a fortement contribué à la création de Protéines France, véritable filière nationale, composée de 7 acteurs français (Tereos, Avril, Limagrain, Neovia, Roquette, Terrena et Vivescia), leaders de la première transformation agricole et du Pôle IAR (Industries & Agro-Ressources). En octobre 2016, Protéines France a signé avec Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-Parole du Gouvernement et Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, une déclaration d’engagements conjoints pour la structuration et le développement d’une filière française des protéines.

GenVie, un concentré d’innovation

En 2015, Tereos a réalisé une avancée significative en développant la technologie GenVie, récompensée lors du Concours Mondial de l’Innovation. GenVie est un aliment aux qualités nutritionnelles riches, composé de matières premières végétales cultivées en  France, confectionné selon un procédé breveté qui apporte au produit final une consistance ferme, une conservation pouvant s’affranchir de la chaîne du froid et un goût agréable favorisant une large gamme de préparations. En 2016, Tereos a débuté la construction d’un pilote R&D sur son site de Marckolsheim (Alsace) pour permettre une première commercialisation test en 2017.

Visionner l'infographie dans son intégralité

 

 

 

Pour aller plus loin

Entretien stratégique : Tereos, un groupe solide
RSE : Construire des relations solides et durables
R&D : Tereos développe les solutions du futur
Historique : Aux origines d’un groupe coopératif français